Page publique
www.eptb-authie.fr
http://www.eptb-authie.fr/public/perso/img-r52-a30.jpg

sous menu
L'INSTITUTION INTERDéPARTEMENTALE
► Présentation
► EPTB Authie
► Administration
► Historique
► Périmètre d'intervention
► Charte interdépartementale & statuts
► Equipe
► Budget
► Rétablissement de la continuité écologique
► Plan de gestion sur l'Authie et ses affluents
► Gestion des voiries départementales
► Nos partenaires financiers

calendrier
Mois précédent Décembre 2017 Mois suivant
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
Cliquez sur les cases rouges pour afficher l'évènement du jour.
Rechercher : http://www.eptb-authie.fr/public/img/loupe.gif

PLAN PLURIANNUEL DE GESTION

SUR L'AUTHIE ET SES AFFLUENTS

  

L’Authie et ses principaux affluents sont des cours d’eau non domaniaux : l’entretien du lit mineur et des berges est donc à la charge de chaque propriétaire riverain, sachant qu’il n’existe aucune Association Syndicale de Propriétaires à même de mener collectivement les travaux.

De 1992 à 2006, ces cours d’eau ont bénéficié de l’intervention de chantiers-écoles mis en place par le Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE) Val d’Authie, puis par l’Association d’Insertion Locale Environnement Services (AILES) avec le soutien financier de l’Agence de l’Eau Artois-Picardie.

Ces chantiers d’insertion terminés, l’Institution Interdépartementale - EPTB Authie a engagé les démarches administratives nécessaires pour se porter maître d’ouvrage de cet entretien : la gestion de la ripisylve et l’entretien du lit mineur ont été déclarés d’intérêt général (DIG) par arrêté interpréfectoral du 27 mars 2006.

Pourtant, en absence de financements locaux (Communautés de Communes et Communes) complétant la participation financière "acquise" de l’Agence de l’Eau (50%), ces travaux d’entretien n’ont pu être mis en place dans les délais impartis par l’arrêté interpréfectoral qui est désormais caduque.

En l’état, l’entretien des cours d’eau reste donc à la charge de chaque propriétaire riverain, sous contrôle des services de Police de l’Eau compétents (Pas-de-Calais et Somme), et, bien que les pêcheurs interviennent dans l’entretien et la restauration du fleuve et de ses affluents dans le cadre des articles L.432-1 et L.433-3 du Code de l’Environnement relatifs à l’obligation pour tout détenteur d’un droit de pêche de participer à la protection du patrimoine piscicole et des milieux aquatiques, on constate un manque d’entretien flagrant, notamment en période de crue, très préjudiciable au bon fonctionnement hydraulique.

Pourtant, cette problématique est, aujourd’hui, une priorité, notamment au regard de la Directive Cadre sur l’Eau imposant le bon état écologique des eaux de surface.

Cette obligation intègre deux objectifs : le bon état écologique par l’amélioration de l’état biologique et hydromorphologique (régime hydrologique, continuité écologique et conditions morphologiques) des milieux aquatiques, et le bon état chimique, relatif aux normes de qualité environnementales existantes.

C’est pourquoi l'EPTB s'est porté Maître d'ouvrage d'une nouvelle étude d'élaboration d’un plan pluriannuel de gestion en 2010. Celle-ci se compose d'un état des lieux permettant de définir des objectifs de gestion visant à préserver les écosystèmes aquatiques et terrestres, lutter contre la pollution des eaux, restaurer leur qualité et assurer leur utilisation durable. De ces objectifs, un programme de travaux est établi afin de répondre aux exigences européennes.

 

Le territoire concerné par l’étude se compose :

* du linéaire du fleuve, de sa source à Coigneux au Pont-à-Cailloux à Quend (environ 90 kms),

* des affluents suivants :

- la Kilienne (à Warlincourt les Pas, 9 kms),

- la Grouche (à Coullemont, 15 kms),

- la Gézaincourtoise (à Beauval, 5 kms),

- la Fontaine Riante (à Fontaine-L’Etalon, 6 kms),

- la rivière de Marieux (à Marieux, 4 kms),

- la Warnette (à Tortefontaine, 1 km),

- la Warnette (à Raye sur Authie, 4 kms),

- le Longuet (à Le Boisle, 2,5 kms),

- le Grand Canal (à Auxi-le-Château, 1,5 kms),

- le ruisseau Saint-Pierre (à Thièvres, 2 kms),

- les Fontaines bleues (à Mézerolles, 1 km).

soit un linéaire total de 141 kms.

 

La maîtrise d’œuvre mandatée finalise actuellement les dossiers règlementaires qui seront déposés aux services instructeurs de l’Etat afin d’obtenir les autorisations nécessaires pour intervenir en propriété privée (Déclaration d'Intérêt Général (DIG) avec enquête publique). L’EPTB conventionne, quant à lui, avec les propriétaires concernés afin d’établir les modalités d’intervention.

Maîtrise d'oeuvre : CPIE Val d'Authie et Valétudes.

Financeurs : Agence de l’Eau Artois-Picardie, Conseil Départemental du Pas-de-Calais et Conseil Départemental de la Somme.

 

eptb-authie - Tous droits réservés. http://www.eptb-authie.fr/public/perso/enveloppe.jpg Nous contacter ImaWeb  &  A GE D I