ADMINISTRATION

L’Institution Interdépartementale est administrée par les Conseillers départementaux élus à cet effet par les Assemblées départementales respectives, soit six Conseillers Départementaux du Pas-de-Calais et six Conseillers Départementaux de la Somme constituant son Conseil d’administration (crédit photos : CD62 et CD80).

Le Président est alternativement choisi parmi les représentants d’un Département, puis de l’autre pour une période de six ans. A un Président et un deuxième Vice-Président choisis parmi les représentants d’un Département correspondent un premier Vice-Président et un Secrétaire choisis parmi les représentants de l’autre Département.

Actuellement le Président de l’institution est Monsieur Robert THERRY, Conseiller Départemental du Canton d’Auxi-le-Château (62), le 1er Vice-Président est Monsieur Claude HERTAULT, Conseiller Départemental du Canton de Rue (80), le 2ème Vice-Président est Monsieur Sébastien CHOCHOIS, Conseiller Départemental du Canton d’Outreau (62) et la Secrétaire est Madame Christelle HIVER, Conseillère Départementale du Canton de Doullens (80).

Le Conseil d’administration se réunit régulièrement sur convocation de son Président ou à la demande du tiers de ses membres pour délibérer sur toute question relevant de la compétence de l’Institution ou liée à son organisation administrative et financière. Il est tenu procès-verbal détaillé de ses délibérations.

L’Institution est également représentée au sein de la Commission Locale de l’Eau du Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux du bassin versant de l’Authie, de l’Association Française des Etablissements Publics Territoriaux de Bassin, des commissions départementales des risques majeurs du Pas de Calais et de la Somme, et de l’Association pour le Développement et la Promotion de l’Environnement dans le Val d’Authie.

BUDGET

Les dépenses de l’Institution sont réparties à parts égales entre les Départements du Pas-de-Calais et de la Somme. Ils participent aux dépenses de fonctionnement de l’Institution à hauteur de 70 000,00 € chacun et prennent également en charge la moitié de la part résiduelle des dépenses d’investissement (20%) dans les opérations menées sous maîtrise d’ouvrage de l’Institution.

En fonction de leur nature, les projets d’investissement bénéficient par ailleurs d’autres subventions, généralement à hauteur de 80% des dépenses engagées, grâce aux participations financières des Directions Régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement -DREAL- du Nord/Pas-de-Calais et de Picardie, de l’Agence de l’Eau Artois-Picardie, des Conseils régionaux du Nord/Pas-de-Calais et de Picardie, d’Associations Syndicales de Propriétaires.